La presse en parle…

photo presse voix

Roubaix: Hubert Reeves a inauguré le jardin de l’école Saint-Jean-Baptiste

Publié le 15/04/2015 – La Voix du Nord

Par Émilie Laurette

Toute l’école s’est investie dans le projet de création d’un jardin afin d’en faire un lieu de détente. Ce mercredi, Hubert Reeves, astrophysicien et militant écologiste, est venu rendre une petite visite aux élèves. Il était très attendu.

 photo presse

Hubert Reeves était à Roubaix, mercredi. L’astrophysicien québécois, également président de l’association Humanité et Biodiversité, était l’invité de l’école Saint-Jean-Baptiste dont il a inauguré « L’Oasis de verdure ». Les élèves l’ont accueilli en chantonnant Le pouvoir des fleurs, de Laurent Voulzy. « Des projets pour la Terre, pour les hommes comme la nature », voilà des paroles qui tombent à pic. Pas évident pour des petits bonshommes et demoiselles de savoir qui est ce vieux monsieur mondialement connu… des adultes, mais « ils ont vu des photos sur Internet et ont été impressionnés par son parcours », indique Christelle Vagniez, institutrice.

Hubert Reeves a salué le travail réalisé : « Vous savez que vous avez fait quelque chose de bien », a-t-il dit aux élèves. « Chacun, à son niveau, a-t-il enchaîné, peut être sensibilisé au respect de la nature, agir pour la planète et sauver la vie ».

Pour rappel, les élèves de l’école Saint-Jean-Baptiste, tous niveaux confondus, se sont appliqués, et ce depuis la fin de l’année dernière, à faire de la grande pelouse, une surface d’environ 2 000 m², un véritable jardin. Le projet était né d’une pétition lancée par des CE2. Des arbres avaient dû être abattus, non sans douleur, pour réaliser le nouvel établissement. Alors, ils désiraient pouvoir replanter à la fin des travaux… et ils l’ont fait !

L’endroit est divisé en deux parties. Il y a, d’une part, les plantations, et d’autre part, un coin artistique qui s’inspire du jardin Mosaïc situé à Houplin-Ancoisne. Dans l’entrée, des parterres de fleurs, parmi lesquelles des renoncules, puis des carrés potagers où seront cultivés carottes, haricots, radis… Un peu plus loin, un jardin suspendu, un jardin zen, un arbre à poèmes… Gaspard, trois ans, a participé à la réalisation d’un totem qui accueille les peurs. Il y a mis sa peur des loups et des tigres.

Pour l’occasion, une foule de parents s’est déplacée. L’un d’entre eux, Sébastien Duprez, confie : « Ma fille Clara, qui est en CM2, a bien compris la démarche. Elle est allée visiter la ferme pédagogique, elle en sait maintenant plus que moi sur la biomasse ! ». Le projet n’était donc pas qu’un simple amusement.

 

Article Voix du Nord – 06/02/2015

Article Nord Eclair – 07/02/2015